Prévenir les addictions et en réduire les dommages :
une responsabilité partagée !

Le mot du président

1110707-ReynaudM-1

Nous sommes aujourd’hui engagés dans une course contre la montre : d’un côté les conduites à risques (alcool, tabac, cannabis…) explosent littéralement, conduisant chacun de nous à s’y trouver confronté directement ou indirectement tôt ou tard ; de l’autre, l’addictologie progresse à grands pas, ouvrant de nouveaux champs à la prévention et à la réduction des dommages liés aux addictions. Mais nous pourrions faire beaucoup mieux et beaucoup plus vite.

Aujourd’hui, je suis intimement convaincu de la nécessité de réunir toutes les parties prenantes pour progresser ensemble. C’est tout le sens de la création du Fonds ACTIONS ADDICTIONS. Pour tenir notre engagement vis-à-vis des patients, des victimes, des familles et de leur entourage, souvent désemparés, nous avons besoin de vous.

Merci de votre soutien !

Pr Michel Reynaud,
Professeur des Universités, Psychiatre, Addictologue,
Président du fonds Actions Addictions
Page Wikipédia

Ouverture d’Addict’Aide – le village des addictions le 6 avril 2016

Village3B
Accéder au site addictaide.fr
Télécharger le communiqué de presse sur le lancement du portail et le dossier de presse.
Télécharger la revue de presse du lancement d’Addict’Aide

Lancement du Fonds au CESE le 25 mars 2015

Voir toutes les vidéos sur la chaîne Youtube
Nous suivre sur Twitter

Notre charte

Notre philosophie

Une approche novatrice : la réduction des dommages

Le Fonds Actions Addictions s’inscrit dans une approche novatrice, et désormais consensuelle, du traitement des addictions : la réduction des dommages, consistant à aider les malades à diminuer ou arrêter leurs consommations, et à des interventions préventives plus précoces auprès des populations à risque, notamment les jeunes, et à des stratégies de prise en charge plus efficaces.

Un fonds indépendant

Le Fonds revendique une action indépendante et apolitique. Il souhaite apporter son expertise des addictions pour éclairer le débat public en matière de santé.

Une démarche pragmatique : un engagement dégagé de toute considération morale ou idéologique

Notre approche se veut pragmatique : nous croyons qu’il est important de prendre en charge le patient sans préjuger de son état, de répondre à sa demande, de lui proposer des solutions graduées, sans lui opposer des interdits qu’il n’accepterait pas.

Un objectif : le développement des connaissances

Nous souhaitons activement contribuer à la recherche sur les facteurs de vulnérabilité, les mécanismes d’installation de l’addiction, l’approfondissement des pistes thérapeutiques et la médecine individualisée, afin de transformer le pronostic et la vie des malades et de leurs proches.

Nos principes

Une exigence : la rigueur scientifique

Nous nous engageons à nous appuyer sur des preuves scientifiques, solidement documentées, avant toute validation de l’efficacité des stratégies de réduction des dommages que le Fonds soutiendra.

Une dynamique pionnière

Le Fonds est inscrit dans une dynamique de progression continue : l’Addictologie et ses champs d’application sont en pleine construction, avec un solide socle d’acquis qui couvre toutes les dimensions – sociale, économique, clinique, biologique – et en mouvement permanent.

Une démarche citoyenne

La vocation du Fonds est d’aider les patients, leurs familles et, plus largement, chacun d’entre nous face aux addictions.

Une volonté de coopération

Le Fonds privilégie un modèle de coopération, ouvert à tous les acteurs concernés par la question de l’addiction.